11/11/1933 On découvre des ossements humains dans une cave

Mais il ne s’agit pas d’un crime

M. Franquin, artiste peintre et concierge d’un immeuble, sis, 18. rue Say, découvrait hier, dans la cave de l’immeuble, les os d’un squelette humain enveloppé dans du papier.

M. Noudet, commissaire de police, se rendit compte qu’il s’agissait d’un squelette ayant appartenu à l’ancien propriétaire, docteur en médecine, qui s’en servait comme pièce anatomique.

LE MATIN du 11 novembre 1933