14/11/1913 La paix turco-grecque est signée

Athènes, 13 Novembre

La paix turco-grecque a été signée à minuit.

Les points qui avaient donné lieu à des réserves de la Turquie étaient les suivants :
1° Reconnaissance du comité Union et Progrès comme personne morale, ce qui permettait à ce comité de conserver à Salonique la propriété de certains biens ayant de la valeur. La Grèce y a consenti.

2° Reconnaissance des droits de la compagnie du chemin de fer de Salonique à Monastir.
Cette question est, d’un commun accord, portée devant la conférence de Paris.
3° Le droit pour le ministère turc, des Fondations pieuses de vendre et de disposer de certains vakoufs.
La Grèce l’accorde.

4° Une indemnité pour les administrateurs de certains autres vakoufs.
La Grèce a refusé catégoriquement de la donner. La Porte n’a pas insisté.

 

LE PETIT PARISIEN du Vendredi 14 Novembre 1913