24/06/1937 L’ancien convoyeur postal Henri Michon en correctionnelle

Henri Michon, cet ancien convoyeur postal qui fut poursuivi devant les assises de la Seine pour vol d’un sac postal contenant un million cinq cent mille francs et fut acquitté par les jurés, est revenu devant la 14e chambre correctionnelle, sous l’inculpation de recel.

En effet, à la suite d’un accident d’auto, à Viry-Châtillon, où l’ancien convoyeur postal renversa un piéton, on trouva sur lui un reçu de diverses sommes déposées en Belgique. En outre, Henri Michon a remis à plusieurs personnes : à M. Antoine Armeny, 5.000fr.; à une Italienne, Mme Scotto, 21.000 fr.; à Mlle Slobb, 26.000 fr. D’où provenait cet argent? Pour essayer de le savoir, on a inculpé Henri Michon et ses amis de recel d’un vol qu’on ne peut pas juridiquement expliquer.

Il y a quinze jours, le substitut Raphaël avait demandé, contre Henri Michon, le maximum de la peine : 5 ans de prison et 10 ans d’interdiction de séjour.

Cet après-midi le tribunal rend son jugement.

CE SOIR du jeudi 24 juin 1937